Médicament anti-stress pour l’examen du permis de conduire : une fausse bonne idée ?

Le grand jour arrive. Après plusieurs dizaines d’interminables heures d’apprentissage, vous allez enfin vous confronter à l’inspecteur qui vous délivrera (ou non) votre permis de conduire.

Mais il y a un « mais ». Vous stressez. Vous n’arrêtez pas de stresser. C’est plus fort que vous et vous ne pouvez peut-être pas vous en empêcher. Chaque année 45 % des candidats à l’épreuve pratique du permis de conduire échouent et pour bon nombre d’entre eux, cet échec résulte de leur incapacité à réguler leur niveau de stress avant la date fatidique.

Devez-vous faire appel à la médecine pour gérer votre stress ?

Notre réponse est catégorique : non

Utiliser des médicaments avant de conduire est une très mauvaise idée. Compter sur des médicaments avant la séance de conduite la plus importante de votre vie, c’est de la folie pure !

Les médicaments anti-stress ont souvent des effets très aléatoires. Ce n’est pas pour rien que la plupart d’entre eux requière une ordonnance médicale. Les médicaments ne doivent pas être pris à la légère !

Les effets des médicaments anti-stress ont tendance à vous anesthésier, à diminuer vos réflexes et à faire de vous un véritable danger sur la route.

Les vendeurs de gélules vous diront qu’il n’y a aucun problème avec les médicaments anti-stress ; à cela nous vous conseillerons simplement de lire la notice des médicaments qu’ils vendent, particulièrement la rubrique « effets secondaires » qui devrait vous faire prendre conscience à quel point chasser le stress à renfort de cachets peut être une fausse bonne idée.

Quid de l’homéopathie ?

Alors vient la question de l’homéopathie. L’homéopathie est plus inoffensive que la médecine chimique traditionnelle et il faut avouer qu’elle peut être une bonne solution pour chasser le stress ou pour régler d’autres problèmes de temps en temps.

Le seul problème avec l’homéopathie, c’est que ça ne marche pas tout le temps, pas assez ou pas avec tout le monde. Selon les études cliniques, l’homéopathie a un effet à peine plus puissant qu’un placebo. Alors une fois encore, posez-vous la question : désirez-vous remettre la réussite de votre passage à l’examen du permis de conduire entre les mains d’une pilule magique ? Il y a peut-être de meilleurs moments pour jouer aux dés.

Que faire pour gérer le stress lors de l’examen du permis de conduire

Il n’y a qu’une seule manière de se débarrasser du stress pour pouvoir réussir votre permis de conduire et elle ne comprend ni gélule ni comprimé.

On entend souvent dire qu’il vaut mieux chasser les causes que les conséquences. Cet adage est tout à fait transposable aux personnes stressant avant le permis de conduire. Si vous désirez vous débarrasser du stress, mieux vaut combattre ses causes que ses symptômes.

Un manque de confiance en soi, une phobie des autres utilisateurs de la route, une peur de ne pas avoir comment réagir en cas de crise… Le stress du permis de conduire prend souvent sa source dans des problèmes plus profonds. Si vous parvenez à les chasser, vous pourrez non seulement passer votre permis de conduire l’esprit libre, mais aussi mieux vivre votre quotidien.

Il existe plusieurs solutions que nous avons répertoriées dans d’autres articles sur notre blog pour chasser ses insécurités, parmi lesquelles des techniques de respiration, la PNL, l’hypnose ou le coaching mental.

Les clefs sont toutes entre vos mains, pas entre celles de la médecine. Nous sommes disponibles à tout moment pour vous aider à obtenir votre permis de conduire de manière sûre et naturelle.

examen du permis de conduire - gestion du stress et des peurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

libero nec sit risus dolor Aliquam vulputate,