Hypnose: 5 mythes et idées fausses sur l’hypnose

mythes sur l'hypnose

L’hypnose souffre encore d’une image douteuse et complètement erronée. Une image que l’on a associée au spectacle, ou à quelque chose de magique et mystérieux. Loin d’être une attraction de cabaret, l’hypnose est avant tout une technique qui peut être soit médicale, dans le cadre du traitement de la douleur, soit thérapeutique, afin de lutter contre des états dépressifs, des troubles alimentaires, le stress, les phobies ou les addictions.

Afin de mieux appréhender cet outil qui pourra vous venir en aide, nous vous proposons de lever le voile et mettre un terme à ces mythes et fausses idées sur l’hypnose.

1 – L’hypnose, c’est de la magie

L’hypnose est avant tout une technique qui s’apprend et qui aujourd’hui est utilisée à des fins médicales (hypnoanalgésie) dans les hôpitaux, chez les anesthésistes pour les opérations chirurgicales… Elle a une vraie légitimité au sein du corps médical et est reconnue comme pouvant apporter une aide précieuse aux patients.

Une étude de l’INSERM de juin 2015 retrace les différents champs d’action de l’hypnose. Tous les services médicaux sont concernés : la psychologie, addictologie, neurologie, sexologie, pneumologie, gastro-entérologie, cardiologie, dentisterie, dermatologie…

Les médecins et psychothérapeutes l’utilisent dans leurs pratiques médicales afin de soulager les douleurs de leurs patients, mais également pour régler des troubles alimentaires, des stress post-traumatiques, des états de dépression, des phobies, des troubles du sommeil, des addictions à la cigarette, à l’alcool ou la drogue. Les champs d’action sont multiples et son efficacité n’est plus mise en doute.

2 – Sous hypnose, vous perdez le contrôle

L’hypnose est un état de conscience modifié dans lequel le patient est dans une relaxation mentale qui le rend indifférent au monde extérieur et hypersensible aux suggestions. Vous n’êtes pas endormi, même si vos paupières sont fermées et que votre respiration se ralentit. C’est un état de relaxation-attention profonde, mais le patient reste conscient de ce qui se passe autour de lui, capable de parler, penser et bouger.

L’hypnose est loin d’être un état dans lequel vous êtes passif. Bien au contraire, vous êtes acteur de votre état. Aucune hypnose ne peut se faire sans votre propre collaboration. L’hypnose ne peut jamais se produire contre votre gré, c’est vous qui choisissez cet état et vous restez conscient de ce qui arrive.

3 – Sous hypnose, vous êtes influencé

C’est une peur légitime des sujets qui souhaitent essayer l’hypnose. Mais au contraire, l’hypnotiseur n’a pas de « pouvoir ». Les suggestions ne fonctionnent que si elles sont acceptées par le patient. Le but thérapeutique de l’hypnose n’est pas de vous soumettre, mais que le patient ait plus de contrôle sur sa propre vie. C’est vous qui avez le contrôle, pas l’hypnotiseur.

Hypnose-training-mental
Hypnose-training-mental

4 – L’hypnose est un état inhabituel et anormal

Bien au contraire, sans vous en rendre compte, vous êtes dans cet état hypnotique à plusieurs moments de la journée : lorsque vous êtes concentré et regardez un film ou lisez un livre, lorsque vous regardez par la fenêtre et semblez absent, lorsque vous conduisez sans réfléchir au trajet à effectuer…

Toutes ces fois où vous avez décroché de la réalité sans vous en rappeler. L’hypnose est aussi naturelle que la veille, le rêve, ou le sommeil. On entre en transe hypnotique toutes les 90 minutes environ. C’est un état dans lequel vos perceptions sont modifiées et vous êtes plus centré sur vous-même, un peu comme la méditation.

5 – Je ne suis pas hypnotisable

Certes, certaines personnes sont plus facilement hypnotisables que d’autres, mais cette technique fonctionne tout de même sur près de la totalité des personnes. On pense à tort que c’est une pratique exercée uniquement sur des personnalités faibles.

L’état hypnotique est lié à l’intelligence, l’imagination, la rêverie. Donc plus vous avez du caractère, plus vous avez de chance d’être hypnotisé. Pour lancer le processus, il ne faut rien faire, rester immobile, oublier provisoirement le monde extérieur et lâcher prise. Le résultat n’en sera que plus satisfaisant.

L’hypnose entre de plus en plus dans le milieu médical, que ce soit pour éviter une anesthésie générale, soulager certaines douleurs, mettre un terme à une addiction ou une phobie. Son efficacité permet de modifier en profondeur le mode de vie d’un patient, ses habitudes, ses émotions, ses sensations. C’est un état dans lequel on peut régler certaines affections et réconcilier son inconscient et son conscient. Notre cabinet la recommande vivement pour arrêter de fumer définitivement, pour maigrir de façon durable ou encore pour surmonter ses phobies (comme sa peur de conduire).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

libero pulvinar sed libero ut efficitur. porta. libero. ut elit. massa eget